C’est quoi le trail ? Lancez-vous !

C’est quoi le trail ? Lancez-vous !

Course nature, rando trail, skyrunning, course hors stade voici les quelques appellations que l’on retrouve fréquemment quand on évoque le trail. Le cliché du trail c’est la course mythique de l’Ultra trail du Mont Blanc, UTMB pour les intimes. Cet événement de plus en plus médiatisé est une aventure hors norme ou des milliers de participants de tous âges se lancent à l’assaut de 170km et plus de 10000m de dénivelé au pied du Mont Blanc.

Course nature et course de montagne, quelles différences ?

Précisons d’abord quelques catégories sportives proches du trail et qui sont toutes des courses hors stade :

  • Le cross-country est une course sur terrain balisé d’une longueur de 3 à 12km,
  • Le raid nature est une course à étapes sur plusieurs nuits avec arrêt du chronométrage,
  • La course d’orientation est un parcours balisé,
  • On distingue aussi la course en raquette à neige ou la course à obstacle.

Trail est la francisation de « trail running » terme américain originel pour désigner l’activité. Le trail se déroule essentiellement sur des chemins et des sentiers (80% dans le cas d’un parcours de compétition). L’activité se décline aussi en trail urbain une discipline urbaine à part entière, trail des sables, trail blanc en hiver,...

La pratique du trail en montagne intègre à la fois :

  • une maîtrise du milieu naturel: facteurs climatiques, l’altitude, l’isolement,
  • une maîtrise de facteurs techniques comme l’ascension de sentiers escarpés, les descentes abruptes, les rochers roulants,
  • L’orientation,
  • La gestion du matériel,
  • Et la gestion de l’alimentation et de l’hydratation.

Le trail de montagne est à la fois un apprentissage du dosage de l’effort de course et un apprentissage du milieu montagnard, clés d’une pratique sportive réussie.

L’aventure trail en montagne, lancez-vous

Pratiquer le trail en montagne par tous les temps, en toute saison, de jours comme de nuit, s’apprend. Du simple coureur occasionnel ou coureur régulier, les chemins de montagne invitent à une course dynamique, variée, prudente ou effrénée dans les descentes. La raideur de la pente dicte la marche, les sommets se gagnent et les paysages se savourent.

Une forme de trail attire particulièrement les amateurs de challenge et de sensations fortes : le skyrunning. Cette pratique trail consiste à remonter le plus rapidement possible des pentes raides sur un ou plusieurs kilomètres ou parcourir les chemins tracés sur des arêtes et des sommets particulièrement aériens. Ces itinéraires alpins, souvent situés à une altitude supérieure à 2000m, avec parfois de courts passages avec des équipements fixes (échelles, cordes fixes) invitent à une aventure vertigineuse qui doit être maîtrisée ou encadrée par un accompagnateur professionnel.

De la pratique à la compétition pour tous ?

Deux entités se partagent l’organisation des compétitions de trail. L’ITRA organise la majorité de compétitions et effectue un classement mondial de la discipline par distance et dénivelé. Elle attribue des points au finisher d’une course :

  • 1 à 2 points pour les trails courts de moins de 42km,
  • 3 à 4 points pour les trails moyens,
  • 5 à 6 points pour les ultra trail dépassant les 100km et 10000m de dénivelé positif !

La Fédération internationale de Skyrunning (ISF, 2008) organise des compétitions de skyrunning jusqu’à la distance marathon, de sky race au-delà et de kmv ou kilomètre vertical. La fédération applique son propre classement.

Depuis les années 2000 l’engouement du public et des participants conduit les organisateurs de compétitions à créer plusieurs variantes d’un même évènement. Différents parcours sont adaptés pour tous les niveaux et même pour les enfants.

La préparation, clé d’une expérience positive

Des compétitions pour tous, c’est un peu le credo actuel des organisateurs de compétitions de trail. Participer à une compétition de trail en pleine nature est une expérience à la fois physique et humaine entre traileurs d’un jour. Pour vivre et partager positivement cette aventure il ne faut pas négliger la préparation physique, psychologique et matérielle, finisher oui, mais debout et heureux d’avoir vaincu sur soi.

Alors prêt à vous lancer ? N’hésitez pas à me contacter

Laisser un commentaire

requis
requis, ne sera pas publié